Présentation de Tahi

Lors de ses recherches pour des produits d’excellence, Trésors et Saveurs a commencé à s’intéresser au miel de Manuka, a son goût unique et a sa qualité exeptionnelle. Trésors et Saveurs a ainsi fait la rencontre du producteur néo-zélandais, Tahi. Son éthique et sa façon de travailler est tout simplement irréprochable. Il faut savoir que généralement au moment de la récolte du miel dans les ruches, de nombreuses entreprises commerciales suppriment tout le miel et le pollen, ne laissant rien aux abeilles pour se nourrir pendant l'hiver. De ce fait, les abeilles ne peuvent pas se nourrir de leur propre miel naturel et du pollen, mais s’alimentent d'eau sucrée. Les entreprises ont opté pour cette stratégie uniquement pour une question d’économie, car le sucre est moins cher que le miel. Le problème étant que le sucre est nocif pour les abeilles et les tue. 

Contrairement aux entreprises commerciales, la société Tahi est très soucieuse du bien-être de ses ouvrières. C’est pourquoi au moment de la récolte, elle n’extrait que 70 % du miel produit par les abeilles et leur laisse le reste, afin qu’elles puissent se nourrir et rester en bonne santé tout au long de l’hiver. 

 

Tahi et l’environnement 

La société Tahi est également extrêmement sensible aux questions relatives à l’environnement. De ce fait, elle œuvre chaque jour pour cette cause, en effet tous les profits issus de la vente du miel sont réinjectés dans la conservation et la biodiversité. Après tout, la nature est la source de notre énergie, il est donc essentiel de la conserver et de l’améliorer.  En effet, ce sont les plantes qui transforment l'énergie du soleil en composés riches en énergie tels que le sucre, qui sont la base de combustibles fossiles de notre nourriture. Les plantes fabriquent le nectar et le pollen que les abeilles pourront butiner et ainsi fournir les matières premières pour créer du miel.

C’est donc grâce à un environnement sain que l’entreprise Tahi peut produire un miel d’une telle qualité. C'est pourquoi, Tahi a la conviction qu’investir dans l'environnement plutôt que de l’exploiter aura des avantages à long terme. Dans cette optique, l’entreprise a replanté plus de 30 hectares de forêt, a recréé les zones humides qui avaient disparu pour faire place à l’élevage et aux cultures, et planté environ 250,000 plantes natives de Nouvelle-Zélande pour recréer l’habitat et reconnecter les différents écosystèmes. Tahi fait aussi très attention à son empreinte carbone et grâce à cette action de reforestation et de conservation, son empreinte carbone est neutre indépendamment calculée et attestée. Avant que Tahi n’entreprenne toutes ses actions environnementales, il y avait moins de 20 espèces d’oiseaux, aujourd’hui on en trouve plus de 69, dont 23 sont des espèces rares. Tahi a célébré ce succès en mettant certains de ces oiseaux en avant sur sa gamme de miels. Il faut savoir que les oiseaux représentent une majorité des animaux de l’écosystème local de Nouvelle-Zélande, leur retour est donc un indicateur d’un environnement sain. D’autre part, Tahi qui est le plus gros employeur de cette région pauvre de la Nouvelle-Zélande implique et emploie la communauté locale dans ces missions.

Tahi est un organisme agréé Global Ecosphere Retreat ® et membre de la Fondation Zeitz Long Run Alliance, adhérant au concept des « 4Cs » au cœur du développement durable.

Son succès a été reconnu en 2011 par le Réseau des entreprises durables de la Nouvelle-Zélande, elle a également gagné l’Award des petites et moyennes entreprises durables grâce au réseau des entreprises durables Business (en 2011).